17, ave de Verdun – 13400 Aubagne

07 66 17 29 42

Cabinet

17, ave de Verdun
13400 Aubagne

07 66 17 29 42

Vous êtes envahis par un sentiment de tristesse depuis quelques temps, qui reste présent en permanence, sans même que vous y pensiez ? Et si c’était lié à un deuil non fait ?

Différents deuils

Lorsqu’on parle du deuil, nous pensons généralement automatiquement à la perte d’un être cher. Mais il peut être nécessaire de faire son deuil lors d’autres situations, notamment lors des changements de vie, par exemple :

  • un déménagement ou une expatriation : souvent pour des raisons professionnelles, certaines familles sont amenées à habiter une nouvelle ville, voire pays ! Il peut être difficile pour le conjoint qui “suit” l’autre, surtout s’il le fait à reculons, de faire le deuil de son ancienne vie avec amis, voisins, travail etc.
  • une nouvelle orientation scolaire ou de carrière (choisie ou pas) : pas facile pour un jeune aujourd’hui, soumis à beaucoup de pression, de choisir son orientation, surtout si celle-ci n’est pas accepté par le système mis en place ! Et puis parfois l’orientation choisie, ne donne pas ce que l’on pensait dans la réalité…. il faut faire le deuil de certains rêves pour passer à autre chose
  • la naissance d’un enfant : même si c’est un événeent heureux, celui-ci entraîne un grand bouleversement dans la vie des jeunes parents
  • et puis plein d’autres situations : un départ à la retraite, la ménopause, un accident, un divorce etc.

La “courbe” du deuil

Les deuils sont nécessaires pour dire au revoir à l’ancien et laisser de la place au nouveau qui arrive. Dans tous les cas, nous allons passer par certaines phases et émotions associées :

Il y a une première phase descendante :

  • le choc de la nouvelle
  • le déni, “ce n’est pas possible que ce soit arrivé”
  • la colère : nous en voulons à l’autre d’être parti et de nous laisser “seul”
  • la peur : “comment faire sans lui”
  • la tristesse, voire la dépression “c’est fini”

Puis une nouvelle phase ascendante :

  • l’acceptation
  • le pardon
  • la quête de sens et de renouveau
  • la sérénité

Quand consulter pour un deuil

Il est normal qu’un deuil soit difficile et long à faire. Souvent, la société, ou notre entourage, peut nous enjoindre à tourner la page rapidement, en tout cas plus rapidement que le temps dont nous avons réellement besoin pour cheminer dans les différentes phases. Il est important que vous veniez consulter quand vous-même en éprouviez le besoin : parce que vous vous sentez bloqué pour avancer, parce que cela fait plusieurs années ou pour tout autres raisons. Faire son deuil, ne signifie pas forcément oublier l’autre, être totalement joyeux et ouvert pour le futur. Il existe une large palette de sentiments qu’il est possible de choisir : pouvoir être triste lorsqu’on le souhaite et heureux à d’autres moments, ne garder que le meilleur, choisir de garder également un lien de souffrance…

Vous avez besoin de tourner la page pour pouvoir en écrire une nouvelle ? N’hésitez pas à prendre contact pour un rendez-vous.